L'Enfant nucléaire de Daph Nobody

Publié le 20 Mars 2012

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51MIyGdTxwL._SS500_.jpgL'Enfant nucléaire

De Daph Nobody

Aux éditions Sarbacane (collection Xprim')

Paru le 09/03/2012

Prix : 18€

 

De quoi ça parle :


Depuis son plus jeune âge, Jiminy Waterson a un don : un estomac à toute épreuve, capable de dissoudre de ses sucs gastriques particulièrement puissants tout ce qui n’est pas comestible. On veut faire de lui un rat de laboratoire, mais son ami Alex l’encourage à utiliser ce don sous la forme d’un show, et l’entraîne dans une tournée à travers les États-Unis. Ainsi, au détour d’un prêt-à-manger planté au bord d’une route de Virginie, Jiminy devient-il L’Homme au Ventre Magique. Mais quel est donc le rapport avec ce complot politique qui se trame autour d’un détournement de déchets nucléaires ? Ou avec ce prisonnier dans le couloir de la mort, dont on organise secrètement l’évasion ? Ou encore avec ce flic qui n’a plus qu’une seule idée en tête : se débarrasser de sa femme ? Un seul dénominateur commun : la folie humaine…

 

Ce que j'en ai pensé :


Tout d'abord je tiens à remercier les éditions Sarbacane pour m'avoir permis de découvrir ce roman avant sa parution.

Lorsqu'on m'a proposé de recevoir ce titre, j'avoue que je ne savais pas trop si j'allais accepter car j'avais peur de ne pas aimer ce roman. Puis j'ai finalement craqué, de peur de passer à coté de quelque chose de vraiment bien.

 

L'histoire est celle de Jiminy Waterson, un adolescent au don maudit : il a un estomac capable de dissoudre tout ce qui n'est pas comestible. Malheureusement, ce don ne lui rend pas la vie facile et son physique en subit les conséquences.

 

J'ai trouvé la mise en place de l'histoire plutôt longue. En effet, les cent premières pages sont consacrées à poser les bases et le contexte. J'ai trouvé cela plutôt long car l'action n'est pas omniprésente.

Mais une fois l'histoire en place, j'ai vraiment accroché et j'avais sans cesse envie de connaître la suite. En effet, j'ai vraiment accroché à cette histoire de complot nucléaire et j'avais hâte de voir comment les différents protagonistes allaient se rencontrer et quelles en seraient les conséquences. Bien que je ne sois pas particulièrement friande de politique, je trouve que cela passe vraiment bien dans le roman et j'ai apprécié les différents chapitres qui y étaient consacrés. 

L'auteur nous dresse ici une belle critique de la société avec tous les complots et les "magouilles" orchestrés par nos hommes politiques pour nous faire croire à "un monde meilleur avec eux aux commandes".

Le roman est vraiment sombre par moment. J'ai trouvé certains passages, et notamment la fin, vraiment glauques. Déjà, les parties où Jiminy mange toutes sortes de choses improbables sont dures à imaginer. Je peux vous dire que la fin du roman est assez horrible à imaginer. Ce roman n'est donc pas à mettre dans toutes les mains. Ames sensibles s'abstenir.

J'ai également trouvé le vocabulaire assez compliqué par moment et j'ai du sortir le dictionnaire pour ne pas rester dans l'ignorance. Toutefois, j'ai bien aimé le style de l'auteur et une fois dans l'histoire, son roman se lit vraiment bien.

 

Concernant les personnages, Jiminy est souvent montré du doigt comme étant un monstre, une abomination. J'ai trouvé ce personnage touchant car on voit qu'il souffre de sa nature. Il n'a jamais demandé à avoir de telles "propriétés magiques" et il est considéré comme un cobaye par certains ou comme une bête de foire ou un monstre par d'autres. J'ai également ressenti par moment un peu de pitié à son égard car il a été rejeté par ses parents.

Je n'ai pas franchement accroché avec le personnage d'Alex. Autant les hommes politiques sont manipulateurs, je le conçois, autant lui se sert de son "meilleur ami" pour engranger un maximum d'argent. J'ai trouvé cela vraiment dégoutant de sa part et je n'ai pas eu l'impression que Jiminy comptait pour lui en tant que personne, mais plutôt en tant que "gagne-pain".

 

En ce qui concerne la couverture, je dois dire que l'illustration m'a fait peur mais je trouve qu'elle correspond bien au roman.

 

 

En bref : un roman vraiment intéressant et  une belle critique de la société par l'auteur. J'ai trouvé le roman très sombre et glauque par moment. J'ai trouvé la mise en place un peu longue, mais une fois le roman vraiment lancé, j'avais envie d'en connaître le dénouement.

 


Rédigé par bubblegirl67

Publié dans #Les chroniques de l'accro

Repost 0
Commenter cet article